Edito du président

En ces semaines de rentrée, je viens vous donner des nouvelles des Restos du Cœur de Paris qui depuis le mois d’avril ont été rares. Toutes les forces vives de l’association parisienne étaient, pendant cette période, centrées vers les actions d’urgence liées à l’actualité sanitaire.


Pendant ces quelques mois où le temps s’est arrêté, les Restos du Cœur de Paris n’ont cessé d’assurer la continuité de l’aide alimentaire et ont doublé le nombre de repas distribués dans les centres:

  • 1 million de repas contre 530.000* sur la même période en 2019.
  • Une augmentation d’environ 25 % de l’aide apportée par les camions.

Cela n’aurait pas été possible sans une extraordinaire mobilisation de nos bénévoles dans le respect des restrictions sanitaires, mais aussi avec les 1500 nouveaux bénévoles qui nous ont rejoints sur cette période.

Nous avons également pu compter sur l’engagement de nombreux restaurants, d’entreprises et de particuliers qui spontanément nous ont apporté leur aide en nature ou financière.

Grâce à la récupération des stocks alimentaires non utilisés par les restaurants et la grande distribution, plus de 300.000 repas ont été distribués aux personnes dans le besoin.

Au nom du conseil d’administration des  Restos du Cœur  de Paris , je tiens à remercier chaleureusement chacun d’entre eux pour le temps, les dons, les moyens qu’ils ont offerts aux Restos du Cœur de Paris et la solidarité dont ils ont fait preuve en ces moments difficiles.

En terme d’organisation, nous avons bénéficié pendant le confinement d’une coordination et d’un appui très efficaces de la ville de Paris, de la Région et de l’Etat.

Cette période trouble nous a malheureusement conduits à accueillir de nouveaux publics : des travailleurs pauvres non indemnisés, des familles ne bénéficiant plus des cantines scolaires ou encore des étudiants sans revenus. Nous travaillons actuellement avec la ville de Paris pour trouver des réponses adaptées à ces étudiants en grande précarité.

Aujourd’hui, nous devons organiser notre rentrée et recruter les moyens humains qui seront nécessaires pour affronter l’hiver et les incertitudes qui planent sur l’avenir sanitaire. C’est pourquoi pour réussir pleinement nos missions, nous sommes à la recherche de bénévoles en journée, le soir et le week-end. Nous avons également besoin de moyens financiers pour acheter des repas supplémentaires et trouver, selon les arrondissements, des locaux adaptés.

Voici nos nouveaux challenges que nous réussirons grâce à vous.

Je souhaite à tous une excellente rentrée.

Antoine Bour, Président des Restos du Coeur Paris

* Les «restos du cœur» représentent à eux seuls presque 50 % de l’aide alimentaire distribuée sur Paris.